emploi-madagascar-article (3)

Préparer son entretien d’embauche à Madagascar

VOICI QUELQUES PRINCIPES QUI VOUS PERMETTRA D’ABORDER VOTRE ENTRETIEN D’EMBAUCHE

Réussir son entretien d’embauche à Madagascar nécessite une bonne préparation. Quand un recruteur vous convoque à un entretien, il faut savoir vous préparer, Quel attitude adopter pour le jour J. Comment être efficace ?

Le taux de chômage également à Madagascar augmente de jour en jour ce qui fait la concurrence dans la course à Emploi. Voici quelque principe qui vous permettra de bien préparer votre entretien d’embauche avec sérénité. Cet article vous aidera au maximum à décrocher l’emploi de vos rêves.

A QUOI CONSISTE L’ENTRETIEN D’EMBAUCHE ?

L’entretien d’embauche est un moment ou le candidat et le futur employeur se rencontrent. L’objectif de cet entretien est pour l’employeur de vérifier l’adéquation entre les compétences du candidat et ses besoins pour le poste à pourvoir.

Durant celui-ci, le candidat présente son parcours professionnel en mettant l’emphase sur ses compétences et son expérience professionnel en relation avec le poste à pourvoir.

Comment le réussir ?

Réussir un entretien d’embauche ne s’improvise pas. Au-delà de votre parcours professionnel et votre habilité à bien le présenter, les recruteurs sont également sensibles à votre attitude en entretien. Autant d’éléments à prendre en compte avant, pendant et après le jour J.

Avant l’entretien

  • Renseignez-vous sur l’entreprise. Collectez le maximum d’informations concernant le secteur, le cœur de métier, les produits ou services commercialisés, le chiffre d’affaires, les projets à venir, les concurrents, l’actualité, la culture d’entreprise, les valeurs…
  • Planifiez l’itinéraire. Cherchez l’adresse de l’entreprise et prenez de la marge pour anticiper tous travaux, problèmes de circulations et autres vecteurs de retard.
  • Tâchez d’avoir des informations sur vos interlocuteurs. Est-ce le manager, le DRH, le directeur qui vous fera passer l’entretien ? Ou bien les trois ensembles ? Est-ce un entretien face à face ou face à un jury ? Au moment de convenir d’une date d’entretien, vous devriez être prévenu du nom des personnes que vous allez rencontrer. Un tour sur les réseaux sociaux professionnels vous aidera alors à mieux les cerner.
  • Anticipez les questions qui vont vous être posées. Sans apprendre des réponses par cœur, essayez d’avoir des éléments de réponse pour chaque question classique.
  • Préparez votre présentation.Comment allez-vous décrire votre parcours, présenter votre projet professionnel et illustrer vos expériences ? Essayez de faire ressortir une cohérence, une évolution professionnelle. Pensez à ce qui peut montrer votre personnalité et vos motivations.
  • Réfléchissez aux réponses que vous souhaitez recueillir. Sur votre poste, vos missions, vos horaires de travail, le management, la manière dont vos résultats vont être mesurée…

La veille du jour J

  • Décidez de la tenue que vous allez porter. Optez pour un dress-code cohérent avec votre futur poste. Pas besoin pour autant d’adopter la collection complète du cadre dynamique : soyez-vous mêmes, faites confiance à votre bon sens et à ce que vous connaissez de l’entreprise mais évitez les tenues clivantes.
  • Prévoyez les outils nécessaires. À savoir votre agenda, votre téléphone portable bien chargé, un stylo, un bloc-note, une copie de l’offre d’emploi, un ou plusieurs exemplaires de votre CV, une copie de votre lettre de motivation et éventuellement des pastilles pour l’haleine !
  • Préparez la liste des questions que vous souhaitez poser, et votre book si vous avez des réalisations à montrer. Beaucoup croient qu’un entretien d’embauche est basé sur l’interrogation constante du recruteur à la personne interrogée. Rien n’est plus éloigné de la réalité: le candidat au poste joue également un rôle important dans cette conversation. Par exemple :

Comment les anciens employés de ce poste ont-ils réussi ?

Quelle sera ma priorité absolue en cas d’accès au poste ?

Quelle est la meilleure chose à propos de travailler ici ?….

Pendant l’entretien

  • Prenez de l’avance. L’idée est d’arriver 10 minutes avant pour être à l’heure sans stresser. Arriver avec 15 ou 20 minutes d’avance peut être mal perçu, et surtout, vous faire angoisser plus longtemps.
  • Présentez-vous et laissez le recruteur expliquer le déroulement de l’entretien
  • Soyez attentif à votre langage corporel, et plus largement à votre communication non verbale. Ne croisez pas vos bras, ne touchez pas vos cheveux, ne tournez pas à gauche à droite….
  • Commencez la présentation de votre parcours par votre formation puis détaillez vos expériences des plus anciennes aux plus récentes. Pour chaque expérience, nommez l’entreprise, son secteur d’activité, les effectifs, le type de contrat, votre situation hiérarchique et vos missions. Attention à ne jamais dénigrer la société !
  • Expliquez la ou les raisons de votre départ et ce que chaque expérience vous a apporté.
  • Au moment des échanges sur votre personnalité (la fameuse question sur vos atouts et points faibles dans le travail) donnez un exemple concret à chaque fois en vous appuyant sur ce que les autres disent de vous.
  • N’oubliez pas d’expliquer les raisons de votre candidature en présentant vos motivations pour le poste et la société. Et bien sûr de poser des questions sur l’activité, le marché, le poste, la rémunération, le process de recrutement, ce que l’on attend du futur recruté, le délai de réponse…
  • Les erreurs et pièges à éviter absolument: n’adoptez pas le comportement de vos interlocuteurs (effet miroir), ne coupez pas la parole et pensez à éteindre votre portable (ou le mettre en mode avion) avant de passer l’entretien.

Après l’entretien

  • Remerciez votre interlocuteur de vous avoir reçu. de lui dire au revoir et, encore mieux, de saluer les autres personnes qui vous ont accueilli. Sinon, les ou les personnes à l’accueil aura vite fait de vous tailler un costard… Toutes ces personnes feront peut-être bientôt partie de votre quotidien !
  • Envoyez un mail après l’entretien pour redire votre motivation et éventuellement transmettre des informations complémentaires : références demandées lors de l’entretien, copies de diplômes, etc.
  • Relancer votre candidature une fois le délai normal de traitement de candidatures dépassé (deux ou trois semaines).

Qu’est-ce qu’il faut retenir de tout ce qui précède ?

Retenez avant tout que pour réussir un entretien d’embauche c’est la singularité et l’authenticité de votre profil qui fera pencher la balance de votre côté. En période de crise économique, « entrer dans les cases » ne suffit plus, tant les entreprises sont méfiantes et prêtent plus que jamais attention à leur rentabilité. Chaque candidature doit donc faire l’objet d’une préparation spécifique et approfondie en fonction de l’entreprise et du poste visé.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.